L’Énergie de demain

illustration energie de demain
© Lycée Gragnague

Une année de partage entre Lycéens et Chercheurs pour comprendre les principes des nouvelles conversions d’énergie : Hydrogène et Fusion par plasma.

Dans le cadre de l’Année de la Physique 2023-2024, le laboratoire LAPLACE et les lycées Joseph Gallieni de Toulouse et Simone de Beauvoir de Gragnague collaborent dans l’objectif de faire comprendre aux lycéens les nouvelles voies de conversion d’énergie et de mieux faire connaitre les activités et les métiers de la recherche.

Ainsi, 24 élèves choisis sur la base du volontariat et de la motivation, répartis en 2 groupes de 12 avec une mixité de niveau (1ière et terminale) et de lycée (professionnel et général) travaillent depuis octobre 2023 sur la comparaison de 2 modes de production et de conversion d’énergie électrique : l’hydrogène (source décentralisée) et la fusion par plasma (source centralisée).

Sur la base de maquettes (expérimentales et numériques), de documentations, de visites et d’échanges avec les chercheurs et enseignants chercheurs, les élèves encadrés par leurs enseignants de lycée réalisent/exploitent des mesures, comprennent les phénomènes de base à l’origine de chaque production et conversion d’énergie, analysent la chaine complète (énergie décentralisée versus énergie centralisée), se projettent sur les rendements et les facteurs d’échelles, se posent les questions d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) en lien avec les ressources disponibles et les déchets générés …

Deux visites sont organisées durant l’année : Le centre ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) au centre CEA de Cadarache (20 Mars 2024) et un module industriel de pile à combustible basé sur la plateforme hydrogène du LAPLACE.

Pour valoriser l’investissement des élèves (7 mois de mi-octobre 2023 à mi-mai 2024), deux présentations intermédiaires seront réalisées dans chaque lycée en fin de journée et une présentation finale mi-mai dans le cadre solennel et symbolique de l’Assemblée Régionale d’Occitanie Ouest devant les classes, les parents et les encadrants.

partageZ